ADC – Épreuves écrite et orale

Déroulement, barèmes, contenus

Ce document est tiré du Bulletin Officiel.

Durée :

  • Épreuve écrite : 3h30
  • Épreuve orale : 30 minutes

Objectifs :

L’épreuve porte sur les notions et contenus, capacités et compétences figurant dans le programme de l’enseignement de spécialité arts de la classe de terminale et prend également appui sur les acquis du programme de la classe de première.

Elle comprend une partie écrite et une partie orale dont les durées sont communes.
Chacune des parties compte pour la moitié de la note globale.

Pour l’épreuve orale de contrôle (dite de « rattrapage »), l’évaluation porte sur les connaissances, les compétences travaillées et les attendus de fin d’année figurant au programme de l’enseignement de spécialité de la classe de terminale.

Déroulement et notation pour les Arts du cirque :

Nature de l’épreuve

La partie écrite de l’épreuve porte sur la culture circassienne.
La partie orale porte sur la pratique et la culture circassiennes.

Objectifs de l’épreuve

En relation avec les attendus de fin de lycée du programme de spécialité de terminale, le candidat est évalué sur sa connaissance et sa compréhension des arts du cirque, sur sa capacité à analyser une thématique, une démarche ou une proposition artistique et à construire un propos argumenté et organisé, ainsi que sur ses qualités d’invention, de créativité et d’argumentation. Il est évalué aussi sur les compétences pratiques acquises dans le domaine de l’expression circassienne.

Partie écrite de l’épreuve

Durée : 3 heures 30

Modalités de l’épreuve : Le sujet proposé aux candidats est constitué de deux parties et porte sur le programme limitatif national publié au Bulletin officiel de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports chaque année. Ce programme limitatif national de la spécialité arts du cirque comporte deux éléments à travailler au cours de l’année, qui sont pour 2021-2022 :

  • Le Cirque PLUME
  • Les Clowns

L’épreuve exige des candidats qu’ils traitent les deux parties.
Un même dossier sert d’appui au traitement des deux parties. On n’exige pas nécessairement l’analyse de l’intégralité du dossier. Le dossier peut être composé de plusieurs documents de nature variée (par exemple : textes, images, croquis, extrait vidéo).
Le candidat a la possibilité d’apporter des crayons ou des feutres pour réaliser d’éventuels croquis ou schémas.

Première partie : elle porte sur une question à traiter sous la forme d’un court essai à partir de l’analyse de tout ou partie du dossier.

Deuxième partie : elle demande au candidat de formuler, à partir de tout ou partie du dossier, une proposition personnelle de création de spectacle ou de numéro. En explicitant son processus de création et en le justifiant, en s’appuyant sur ses connaissances et sur son expérience du cirque, le candidat rédige sa proposition, qui peut être accompagnée de croquis ou de schémas.

Barème et notation : Le candidat est noté sur 20 points (10 points par partie).

Partie orale de l’épreuve

Durée : 30 minutes

  • première partie : 4 à 6 minutes maximum ;
  • deuxième partie : le temps restant.

Temps de préparation et d’échauffement : 30 minutes

Modalités de l’épreuve : L’épreuve orale est organisée en deux parties : une proposition artistique de 4 à 6 minutes suivie d’un entretien d’au moins 20 minutes.

Le jury dispose d’une note de présentation du processus de création du candidat, d’une longueur de deux pages maximum.

Au moment de l’épreuve, le candidat se présente avec son carnet de bord. Celui-ci n’est pas mis à la disposition du jury avant l’épreuve. Le jury l’interroge sur sa proposition, son processus de création en lien avec sa connaissance du cirque et son expérience de spectateur.
La dimension collective de l’épreuve pratique peut être admise : quatre candidats au maximum (exclusivement partenaires habituels de l’enseignement au lycée) pourront passer collectivement la partie pratique. Dans ce cas, les entretiens, toujours individuels, seront d’une durée d’au moins 20 minutes.

Barème et notation : Le candidat est noté sur 20 points.

  • 12 points pour la proposition artistique ;
  • 08 points pour l’entretien.

On évalue le regard critique et éclairé du candidat sur le processus de création, les réussites et les difficultés de la proposition artistique présentée. Le candidat s’appuie sur son carnet de bord pour étayer son propos durant l’entretien.
L’évaluation porte sur les connaissances, les compétences travaillées et les attendus figurant au programme de l’enseignement de spécialité en arts du cirque.

Épreuve orale de contrôle (dite de rattrapage en cas de second groupe)

Durée : 30 minutes

  • Exposé : 10 minutes maximum ;
  • Entretien : le temps restant.

Temps de préparation : 30 minutes

Modalités de l’épreuve : L’épreuve orale de contrôle repose essentiellement sur le carnet de bord du candidat :

  • Dans un premier temps, par un exposé qui n’excède pas dix minutes, le candidat est amené à justifier et argumenter autour d’un thème ou d’une question choisis par le jury à partir de son carnet de bord ;
  • Dans un second temps, le jury conduit un entretien qui, à partir du choix effectué, permet au candidat de préciser ou d’approfondir certains points d’ordre artistique et technique.

Barème et notation : L’épreuve est notée sur 20 points.

Source : Bulletin Officiel N°30 du 29/07/2021


Dernière mise à jour le 25/08/2021


Les commentaires sont clos.